Traitement de joints dégradés

Traitement de joints dégradés

Les joints qui se dégradent doivent faire l’objet de soins particuliers afin d’être parfaitement rétablis. Ces soins prendront en compte les particularités des matériaux et des joints eux-mêmes.

Traitement de joints dégradés

Quels joints pour quels matériaux ?

Il existe différentes sortes de joints : les joints rigides des appareillages des pierres, de moellons et des briques; les joints souples comme les joints de maçonnerie, de dilatation de façade.


Chaque type de joint dégradé doit recevoir un traitement précis. On prendra en compte le type du matériau et la structure pour savoir comment doser le mortier:

  • Si la façade est une façade en pierre on utilisera du ciment pour traiter les joints endommagés.
  • Si la façade est en moellons, on les traite avec de la chaux.
  • Les façades en briques peuvent être traitées indifféremment avec de la chaux ou du ciment.


Quand la pierre est tendre, on préfère souvent le mortier fabriqué à base de chaux aérienne. Pour les pierres dures, on utilise le mortier à base de chaux hydraulique.


Le ciment a un avantage dans le traitement des joints et c’est qu’il permet d’imperméabiliser à l’eau.


La réparation de joints dégradés est souvent l’occasion d’envisager un traitement hydrofuge. La raison essentielle est que c’est souvent la raison pour laquelle les joints se dégradent. L’humidité et les infiltrations sont les ennemis numéro un des joints, qu’ils contribuent à fissurer.


Dans ce cas là, la réparation de joints dégradés permet de bien étanchéiser la maison.


L’ensemble de ces travaux n’est pas nécessairement accessible aux amateurs. Les façades sont parfois très hautes et inaccessibles, les traitements à faire sont souvent nombreux et complexes. On fera alors appel à un prestataire professionnel.


Traiter les joints dégradés soi-même

Si vous souhaitez traiter vous-même les joints dégradés, c’est possible mais cela demande une grande préparation.

Avant de traiter un joint dégradé, il est important de bien le nettoyer. Pour cela, on utilise une brosse métallique et on frotte pour enlever toutes les aspérités qui sont présentent. On doit, enfin de compte, obtenir une surface qui est plane et le plus lisse possible. C’est grâce à cela que l’on pourra facilement appliquer le liant qui viendra réparer le joint.


Au besoin, il faudra nettoyer les pierres qui sont autour. On utilisera également une brosse métallique. En cas de pierres tendres, il faut éviter de passer la brosse sur la façade car cela peut laisser des marques.


Avant d’appliquer le liant sur les joints, vous pouvez mettre un primaire d’accrochage. Il évite de mouiller et permet au mortier de bien accrocher.


C’est ensuite à l’aide d’une poche ou d’une langue de chat que l’on va garnir les joints. Si les joints sont profonds, on les fait en 2 ou 3 passes, en laissant bien la surface rugueuse.


Demandez vos devis Façade gratuits en 1 minute !