Traitement des fissures de façade


Les façades présentent souvent des fissures. A chaque fissure, correspondent une série d’actions nécessaires pour résoudre le problème.

Traitement des fissures de façade

Les types de fissures


Traiter les fissures est souvent une étape préparatoire indispensable dans le travail d’une façade.


Si on doit traiter une fissure isolée, qu’elle soit active ou pas, on considérera la fissure comme un joint et on la remplira de mastic souple.


Il faut avant tout définir si la fissure est active ou inerte, c’est-à-dire si elle va avoir tendance à s’agrandir ou pas.


Les fissures actives se trouvent au niveau des points singuliers du bâtiment. Quelquefois, on les retrouve sur l’ensemble de la façade.



Les principaux points singuliers du bâtiment, sur lesquels on retrouve les fissures, sont les suivants :


  • Les acrotères : ce sont les éléments que l’on retrouve au-dessus d’une toiture-terrasse. C’est le rebord du mur.
  • Chaînage/tirant : c’est l’armature métallique qui est destinée à rigidifier un mur, horizontalement ou verticalement.
  • Jonctions de maçonnerie : c’est la limite qui sépare deux zones distinctes au niveau des travaux de maçonnerie.
  • Souches de cheminée : ou l’appelle aussi sortie de toit. C’est la sortie du conduit de cheminée.
  • Balcons et gardes corps.
  • Casquettes : c’est une petite couverture qui avance pour protéger une baie.
  • Bandeaux : c’est une bande qui se situe généralement au niveau des planchers.
  • Allèges : élément de façade se situant entre le niveau du plancher et l’appui d’une baie.


Si la fissure active à une largeur supérieure à 0,2 mm, on peut la considérer comme un joint souple (un joint de dilatation). Elle devra être traitée comme telle, avec un mastic élastomère. On pourra recouvrir ce joint ou le laisser comme tel.


Contrairement aux fissures actives, les fissures inertes n’évoluent pas dans le temps. Généralement les toutes petites fissures, celles de moins de 0,2 mm, sont laissées tel quel (on les associera à un revêtement de classe 11). Les fissures plus larges, jusqu’à 0,5 mm, peuvent aussi être laissées sans traitement particulier, à condition d’être associées à un revêtement de classe 12.


Il est important que le traitement des fissures soit adapté aux types de matériaux.


Traiter les fissures

Dans tous les cas de fissures, on commencera par brosser et gratter les fissures pour éliminer les salissures et tout ce qui n’adhère pas. Ensuite, on ouvre la fissure et ou brosse la fissure ouverte. On poursuit en appliquant le mastic et en laissant sécher.


Parfois le traitement des fissures doit être précédé d’un traitement hydrofuge qui doit être fait sur toute la façade. C’est notamment le cas si les fissures proviennent d’un trop plein d’humidité.


Dans certains cas, un traitement hydrofuge est insuffisant et, avant de traiter les fissures de la façade, il faut trouver un moyen d’assurer une bonne évacuation de l’eau.


Demandez vos devis Façade gratuits en 1 minute !