Ravalement de façade

Ravalement de façade

Ravaler sa façade, c’est un moment important dans la vie de votre logement. Cela comprend aussi de nombreux aspects, tant juridiques que pratiques. Constituer un dossier, contacter des professionnels, les choisir et les suivre… autant de tâches importantes.

Le ravalement de façade : les formalités

Le ravalement de façade comprend généralement les étapes et les actions nécessaires à une remise en état de la façade. Cela comprend son nettoyage et son décapage, sa réparation et son traitement, sa protection (et parfois son embellissement). Il est souvent important que la rénovation de façade respecte l’aspect original de la surface.


Ravalement de façade


Pour que le ravalement de façade soit une action durable, il importe d’analyser les facteurs de vieillissement de la façade et de les traiter à la source.


La première étape du ravalement est liée aux obligations juridiques. D’après la loi, une façade doit être ravalée tous les 10 ans. Parfois, on peut déroger à cette périodicité. La municipalité se charge d’établir l’arrêté municipal pour le ravalement. Cet arrêté précise la nature des travaux, le périmètre communal concerné, les délais pour l’exécution des travaux.


On notera aussi les obligations légales des propriétaires. Parfois, on est tout simplement obligé de ravaler sa façade.


La loi SRU indique à ce sujet qu’un logement décent ne doit pas présenter de danger pour la santé physique des occupants. Il faut donc que le gros œuvre soit en bon état et bien solide. Le ravalement protège des ruissellements et des remontées d’eau. Ce sont les dispositifs de ventilation et d’ouverture qui permettent un renouvellement de l’air qui est adapté au logement.


Avant de se lancer dans le ravalement, il faut remplir un formulaire et un dossier de demande. C’est le dépôt d’un avis préalable, qui concerne les ravalements simples.


Pour les ravalements nécessitant de gros travaux qui sont susceptibles de modifier la surface, il convient de se renseigner au service de l’urbanisme pour savoir quels sont les matériaux et les couleurs autorisées.


Dans certains cas, les ravalements sont soumis à des permis de construire.

Une fois l’étape administrative franchie, il faut choisir un prestataire. Il convient de bien faire son choix et, pour cela, de se renseigner précisément. Quels prestataires ont déjà fait le genre de ravalement dont vous avez besoin? Une fois muni(e) de votre liste, vous demanderez des devis et procéderez à des comparaisons. Celles-ci sont à même de vous indiquer précisément combien le ravalement vous coûtera et quels éléments supplémentaires y seront associés (comme traitement hydrofuge).


Un ravalement peut coûter plus ou moins cher. Cependant, il convient de ne pas comparer uniquement les prix mais, la rentabilité sur le long terme du ravalement. Si celui-ci tient 20 ans en bon état, vous pouvez vous épargner d’avoir à en refaire un autre rapidement.


Demandez vos devis Façade gratuits en 1 minute !