Eclairage de façade

Eclairage de façade

Disposer un éclairage sur la façade permet de bien profiter de son jardin ou de sa terrasse lors des soirées d’été.

Comment installer un éclairage de façade ?

L’éclairage de façade peut s’envisager avec la construction de la façade. On y intègre alors les différents tuyaux et raccords d’électricité. Cette solution a pour avantage principal l’esthétique. On ne voit pas les raccords sortir mais seulement les lampes. C’est donc nettement plus discret. Un autre avantage est que cet éclairage de façade peut être moins cher à concevoir, car son prix entre dans conception globale de la façade.


A côté de cela, elle présente aussi des inconvénients. Le premier est qu’elle a un aspect définitif. Ce que vous choisissez ne pourra être changé. Si vous souhaitez modifier l’éclairage façade, il faut dans ce cas, soit casser le mur (ce qui se fait très rarement), soit créer un système de passage extérieur des fils d’électricité.


L’autre inconvénient de taille concerne les réparations, qui peuvent être plus ou moins importantes et exiger d’aller chercher dans les murs les fils d’électricité.


Eclairage de façade


L’autre solution consiste à aller demander à un électricien de faire le travail. Dans ce cas là, les fils sont à l’extérieur et peuvent être cachés grâce à des systèmes très esthétiques et qui peuvent prendre la couleur du mur.


Les différents luminaires

Pour l’éclairage depuis une façade, il convient de bien choisir les lumières : photophares, lanternes, guirlandes lumineuses peuvent être utilisées.


Suivant la surface à éclairer et sa distance de la façade, on choisira des luminaires plus ou moins puissants: halogène (le plus puissant) ou LED (moins éclairantes mais plus résistantes et consommant moins d’énergie).


Sur une façade, les appliques ou les hublots sont à la mode. Ils sont faciles à poser et bien protégés.


Il faut aussi penser l’éclairage de façade d’un point de vue esthétique. Esthétique pour la façade tout d’abord. Les lampes sont plus belles si elles sont placées avec une certaine régularité, ou tout au moins, une certaine logique. Pour conserver une ambiance agréable, on évitera de trop éclairer. Pour une surface de 50 mètres carrés, trois points lumineux sont un maximum. Hormis cela, il convient de ne pas diriger les pots vers les lieux qui éblouiraient. Les orienter vers un objet ou un ensemble décoratif est tout indiqué.


Pour l’éclairage de façade, il y a des règles à respecter. Il faut donc faire appel à un électricien professionnel, sauf si l’usager n’utilise que des lampes basse tension. Il convient également que l’ensemble des installations soit parfaitement étanche et apte à résister aux intempéries. Les considérations de sécurité ne sont donc pas absentes dans l’élaboration d’un éclairage façade.


Demandez vos devis Façade gratuits en 1 minute !